Samedi 26 Août

 14H30 | RANDO EN PAYS FISEL
15H30 | PROJECTIONS – CINE BREIZH
17H30 | CONCERTS GRATUITS – KAFE FISEL (devant le site)
19H30 | OUVERTURE DU SITE
20H00 | CONCERTS – CHAPITEAU
20H30 | FEST-NOZ – SALLE
21H00 | SCENES EN CARAVANES – KARLOS

 

Après avoir profité d’une belle mise en bouche au Kafe Fisel, vous aurez de quoi picorer copieusement, entre un Fest-Noz Vras qui mise comme chaque année sur le talent et la diversité des styles (Fleuves Quintet, War Sav, Karma, Tchaïd, JC Guichen…) pour un plaisir de la danse toujours à son meilleur, et une scène Concerts qui promet une soirée digne des plus grands Fisel avec sous le chapiteau les beaux Chadenn les aventureux Jericho les riffs touaregs de Mdou Moctar et la cumbia explosive de Dengue Dengue Dengue !  Regards musicaux d’ici sur le monde, horizons à 360°.

Concerts | Kafe Fisel (Gratuit)

ARZ’N DIHARZ

Site Internet

Pour ouvrir la soirée, nous avons le plaisir de proposer une carte blanche à Arz’n Diharz, l’Ecole de Musique, Danse et Théâtre du Kreiz-Breizh et tout particulièrement à son département des Musiques Traditionnelles, avec qui nous partageons un sens commun de la transmission et de la valorisation des cultures traditionnelles locales !
DUO BERTOLINO – LE GAC

Pierre-Laurent Bertolino Vielle à roue
Gurvant Le Gac Flûte traversière

Ailleurs sur l’internet

L’intimité de ce duo (flûte et vielle électro-acoustique) s’est forgée au sein du groupe Dupain. Les musiciens ont construit leur musique de manière très libre, dans une profonde écoute mutuelle. Le son des instruments est travaillé dans les moindres textures pour donner une cohérence sans cesse renouvelée au dialogue. La musique, en apesanteur, permet un développement d’improvisations enivrantes. Le duo nous transporte, dans un univers onirique tout à fait passionnant…. douce transe !
DUO PUECHGOURDON

Jacques Puech Cabrette, Chant
Yann Gourdon Vielle à roue

Ailleurs sur l’internet

| FIL ROUGE | LA NÒVIA La Nòvia est un collectif basé en Haute-Loire qui réunit des musiciens professionnels résidant sur un large territoire (Auvergne, Rhône-Alpes, Béarn, Limousin, Cévennes, Franche-Comté). Ce collectif est un lieu de réflexion et d’expérimentation autour des musiques traditionnelles et/ou expérimentales. La pluralité de ces acteurs – musiciens, graphiste, enseignant en école d’art ou en écoles de musique – crée une dynamique et une cohérence esthétique forte. Nous avons le plaisir de les inviter sur le Festival Fisel 2017 !

Musique d’Auvergne et du Limousin. En tant que musicien et compositeur, Yann Gourdon pratique la musique traditionnelle d’Auvergne à la vielle à roue. Il aborde cette pratique par l’écoute de collectages et mène un travail de recherche sur ce répertoire. Jacques Puech est originaire du Cantal et débute l’apprentissage de la cabrette à l’âge de 7 ans. Il défend une pratique des musiques traditionnelles résolument dynamique, en adéquation avec les changements socioculturels contemporains.

 

Fest-Noz | Salle

WAR-SAV

Camille Bossard Guitare acoustique
Quentin Guillou  Accordéon diatonique
Elouan Le Couls Violon
Korentin Le Davay Chant
Mathieu Messager Bombarde

Ailleurs sur l’internet

WAR-SAV ! « Debout ! » en breton. Telle est l’invitation que lancent aux danseurs les jeunes musiciens du groupe trégorois qui, depuis 2011, écume les scènes des fêtes bretonnes. La recette de leur musique est un secret bien gardé. Tout ce qu’on peut vous dire, c’est qu’il y a des airs traditionnels de derrière les fagots, badigeonnés d’un mélange de couleurs folks, le tout mariné dans un jus saturé d’énergie*… À manger très chaud et à consommer sans modération !

Bien ancré dans le Trégor, le groupe ne se prive pas pour autant d’écumer les routes de Bretagne et d’ailleurs pour chatouiller les pieds de toujours plus de danseurs. War-sav a en outre été lauréat du tremplin Morgane lors du Festival Yaouank 2013 (Rennes), ainsi que du concours régional interlycées de musique traditionnelle 2014 (Lannion).

 –
TCHAID

Alexis Bocher Programmation
Youenn Lange  Chant

Ailleurs sur l’internet

Tchaïd, c’est la rencontre de deux mondes, de deux musiciens : Alexis Bocher, violoncelliste électro et Youenn Lange, chanteur traditionnel du Centre-Bretagne.

De leur rencontre est né Tchaïd. Ensemble, ils créent une musique organique et onirique. Les sons électroniques s’unissent au chant traditionnel, les rythmes entêtants se mêlent à la chaleur de la voix. Les deux musiciens jouent avec leurs influences multiples : trad, techno, india, classique… En fest-noz comme en concert, Tchaïd se danse, mais pas que… Chacun a découvert le monde de l’autre.

  –
FLEUVES QUINTET

Emilien Robic Clarinette | Romain Dubois Fender Rhodes et Programmation | Samson Dayou Basses | Antonin Volson Percussions | Youn Kamm Trompette

Ailleurs sur l’internet

Fleuves est un trio atypique. Clarinette, Piano Fender Rhodes et Basse. Tout en construisant entièrement son répertoire sur le respect de la danse traditionnelle, Fleuves amène une musique particulièrement originale, électrique, électronique, fractale…dans le monde du Fest Noz. Pour l’occasion, ils accueillent en leur sein deux autres musiciens de talent, Youn Kamm à la trompette et Antonin Volson aux percussions qui ont participé au dernier album du groupe, dont la musicalité inventive a marqué les esprits et marquera les danseurs comme les amateurs de belles compositions originales !

« C’est ce qui a toujours fait l’identité du groupe : Fleuves est une invitation à se mettre en mouvement. Ce dernier peut être très lent, lancinant… ou bien rapide et nerveux, jusqu’à une transe quasi «  lévitative  » ! On essaie de faire entrer les danseurs dans notre bulle, sans jamais rien brusquer, mais toujours avec l’idée de les emmener le plus loin possible. Lorsqu’on s’aperçoit que plus de la moitié des danseurs dansent notre pilé menu les yeux fermés, on se dit qu’on a réussi notre pari : les pieds sur terre, la tête dans les étoiles. » Fleuves

 –
 KARMA

Yann Le Corre Accordéon | Jonathan Dour Violon | Antoine Lahay Guitare | Jean-Marie Nivaigne Batterie | Mickaël Le Bihannic Bombarde | Stéphane Rama Guitare basse

Ailleurs sur l’internet

Faut-il vraiment rappeler qui est Karma ? Créé en 1996 au collège Diwan du Relecq-Kerhuon, le groupe a animé la scène bretonne et bien au-delà, des années durant, de festoù-noz endiablés aux festivals surbondés. Il ne faudra pas trois notes pour que vous replongiez sans modération dans les grandes années car non, vous n’avez pas vieilli et… eux non plus !  Energie, talent et inventivité sont plus que jamais au rendez-vous de la danse alors profitez-en bien, il se dit que ce serait leur dernière !
DUO PUECHGOURDON

Jacques Puech Cabrette, Chant
Yann Gourdon Vielle à roue

Ailleurs sur l’internet

| FIL ROUGE | LA NÒVIA La Nòvia est un collectif basé en Haute-Loire qui réunit des musiciens professionnels résidant sur un large territoire (Auvergne, Rhône-Alpes, Béarn, Limousin, Cévennes, Franche-Comté). Ce collectif est un lieu de réflexion et d’expérimentation autour des musiques traditionnelles et/ou expérimentales. La pluralité de ces acteurs – musiciens, graphiste, enseignant en école d’art ou en écoles de musique – crée une dynamique et une cohérence esthétique forte. Nous avons le plaisir de les inviter sur le Festival Fisel 2017 !

Musique d’Auvergne et du Limousin. En tant que musicien et compositeur, Yann Gourdon pratique la musique traditionnelle d’Auvergne à la vielle à roue. Il aborde cette pratique par l’écoute de collectages et mène un travail de recherche sur ce répertoire. Jacques Puech est originaire du Cantal et débute l’apprentissage de la cabrette à l’âge de 7 ans. Il défend une pratique des musiques traditionnelles résolument dynamique, en adéquation avec les changements socioculturels contemporains.

 
TALEC – LE BRIGANT

Anne Le Brigant Chant
Rozenn Talec  Chant

Ailleurs sur l’internet

Dansez local ! Deux chanteuses centre-bretonnes de talent, aux voix reconnaissables parmi cent. Elles vous feront au choix remettre le parquet d’aplomb avec du Plinn ou muscler vos mollets avec du…  fisel, evel just ! Bec’h dei d’ho botoù !
 
LE SOLO DE L’ANKOU

Jean-Charles Guichen Guitare

Ailleurs sur l’internet

Guitariste hors-norme, Jean-Charles Guichen a beau jouer seul dans ce Solo de l’Ankou, il atteint et dispense l’énergie d’une demie-douzaine de musiciens pour amener les danseurs au plus haut. Les notes rappellent Ar Re Yaouank mais il s’envole vite au-delà et se démène avec talent sur un répertoire de compositions (d)étonnantes servies par une technique impressionnante, une virtuosité toute en puissance… classe.
LE GOFF – KERJEAN

Yann Kerjean Biniou
Jean-Elie Le Goff Bombarde

Ailleurs sur l’internet

Vainqueurs du concours des sonneurs « Kozh » du Festival Fisel 2016, nous les retrouvons comme le veut la tradition au Fest-Noz du samedi cette année.  Ce couple biniou – bombarde de renom va se rappeler aux bons souvenirs de vos deux pieds… Fisel !
 –

Spectacles & Concerts | Chapiteau Fisel

 –
CHADENN

Timothée Le Bour  Saxophone
Youen Bodros  Accordéon
Rozenn Talec  Chant
Gaëtan Samson Percussions
Yves-Marie Berthou  Percussions

Ailleurs sur l’internet

Pour leur nouveau répertoire, les deux compères Le Bour – Bodros ont choisi de laisser de côté la danse de festoù-noz pour s’atteler à un répertoire plus intime au côté de Rozenn Talec au chant et Gaetan Sansom aux percussions.

Profondément enracinées dans leur région, leurs compositions nous invitent cette fois-ci à nous éloigner de la ronde à laquelle ils nous ont habitués pour nous laisser improviser un autre pas de danse. Il s’agit d’un voyage où l’on surprend Marcel Guilloux sympathisant avec Anouar Brahem, le Taraf de Caransebes improvisant une musique traditionnelle du centre France et, ou Fapi Lafertin et Yves Menez dansant la gavotte.

Il faut sans doute voir dans Chadenn* “tous ces humains danser ensemble à se donner la main”**. Youen Bodros et Timothée Le Bour ont grandi ensemble à l’intérieur de cette chaîne humaine, source pour eux de tant d’inspiration et de complicité : la dañs-tro, dont les maillons s’égrainent comme autant d’incroyables ostinati. Il faut dire que ces ostinati lorsqu’ils tombent sous les doigts de Youen et sous les improvisations de Timothée sont autant d’œuvres musicales en eux-mêmes et que de les tenir sur la distance relève de l’épreuve de force, au sens propre comme au figuré.

Dans un dialogue spatial inspiré, les sensationnels percussionnistes Gaëtan Samson et Yves-Marie Berthou posent le cadre au milieu duquel apparaît la formidable chanteuse Rozenn Talec. Dans la chanson éponyme du spectacle, cette dernière associe dans un même élan la douleur de la séparation et l’alacrité quasi-joyeuse d’une liberté retrouvée. On saisit aussi incontestablement dans les créations de Youen et de Timothée cette mélancolie essentielle et heureuse.

Youenn Bodros, Timothée Le Bour et leurs trois invités, Rozenn Talec, Gaëtan Samson et Yves-Marie Berthou signent ici une oeuvre magistrale et personnelle. Quel substantif mieux que Chadenn pouvait symboliser l’esprit et la lettre de la musique exaltante et virtuose des deux compères ?

* chadenn : chaîne en langue bretonne
** Alain Bashung dans Comme un Lego

 –
JÉRICHO

Clément Gauthier Chant, cabrette, ttun ttun | Jacques Puech Chant, cabrette | Antoine Cognet Banjo | Yann Gourdon Vielle à roue, boîte à bourdons

Ailleurs sur l’internet

Ailleurs sur l’internet

|FIL ROUGE| LA NÒVIA La Nòvia est un collectif basé en Haute-Loire qui réunit des musiciens professionnels résidant sur un large territoire (Auvergne, Rhône-Alpes, Béarn, Limousin, Cévennes, Franche-Comté). Ce collectif est un lieu de réflexion et d’expérimentation autour des musiques traditionnelles et/ou expérimentales. La pluralité de ces acteurs – musiciens, graphiste, enseignant en école d’art ou en écoles de musique – crée une dynamique et une cohérence esthétique forte. Nous avons le plaisir de les inviter sur le Festival Fisel 2017 !

Membre du collectif La Nòvia, la musique de Jéricho est issue des répertoires traditionnels auvergnats, limousins, ardéchois et provençaux. Le chant y tient une place importante au travers de mélodies mesurées ou libres : chants sacrés calendaires, épopées et chants de danse, les instruments occupent une place primordiale dans l’élaboration du champ vibratoire. Le son y tient un rôle déterminant, faisant de ce concert une expérience sensorielle forte.

À partir des répertoires musicaux profanes et de dévotion d’occitanie, la musique de Jéricho se constitue comme un Oratorio populaire dans lequel corps et voix sont mis en mouvement. Le son brut y est perçu comme un préalable, à partir duquel nous imaginons les chemins qui amènent la rencontre du chant (non mesuré) avec des motifs mélodiques cadencés, créant ainsi un espace vierge offert à l’auditeur.

 –
MDOU MOCTAR

Mahamadou Souleymane dit Mdou Moctar, Madassane Ahmoudou, Ahmed Jabre Mahmoud 

Ailleurs sur l’internet

Ailleurs sur l’internet

Mdou Moctar compte parmi les musiciens les plus originaux issus de la communauté touareg (Group Doueh, Group Inerane, Tinariwen, Bombino…), Mdou Moctar arpente les rues et les scènes pour jouer sa version bien rock du blues du désert, quitte à en bousculer les codes. Il occupe une place particulière parmi les musiciens touaregs justement parce qu’il repousse les frontières du genre par son jeu de guitare brut et non conventionnel.

Son premier album « Afelan » l’a emmené en Europe pour la première fois en 2014, où ses sonorités rock brutes ont fait l’effet d’une tempête de sable !  Mdou y déploie un jeu de guitare unique, imaginé en secret dans une famille réfractaire à toute forme de musique. Alternant entre ballades acoustiques traditionnelles à l’émotivité écrasante, magnifiées par une voix miaulée, presque plaintive, et instrumentaux électriques plus obsédants que répétitifs, proches d’un drone psychédélique et orageux, Mdou Moctar est de ces musiciens rares qui transcendent le traditionalisme et inventent une musique nouvelle.

Devenu une figure de la musique en Afrique de l’Ouest grâce à l’échange de ses musiques de portable en portable, le jeune guitariste s’inscrit désormais dans la lignée des géants du rock touareg.

« He taught himself the guitar at a young age on a homemade instrument. Inspired by returning Ishumar, Mdou traveled the road to Libya where he traveled and worked odd jobs. As chance had, he would meet some of the now famous guitarists and further his musical studies. He returned home with a guitar and a dream. »

DENGUE DENGUE DENGUE !

Felipe Salmon, Rafael Pereira DJs

Ailleurs sur l’internet

Ailleurs sur l’internet

Mélange éclectique et réussi d’une musique traditionnelle de la jungle et de rythmes électroniques urbains frénétiques, les cumbias de Dengue Dengue Dengue! engendrent une énergie délirante sur la piste de danse. Derrière les masques se cachent Felipe Salmon et Rafael Pereira, deux producteurs, DJs et graphistes de Lima, au Pérou.

Un mélange électro explosif, issu de la collision entre la scène prolifique de la nu-cumbia sud-américaine et d’une mouvance « global bass » sans frontières. Chaque concert de Dengue Dengue Dengue! est un spectacle unique, sonore et visuel.

Avis de tempête tropicale pour le dernier concert de la soirée !

« Le mot Dengue a plusieurs sens au Pérou. En argot, cela signifie “l’envie de faire la fête”. Par exemple, quand une personne veut te convaincre d’aller faire la fête, tu lui réponds : “Tu me mets la Dengue.” 

« Le son Dengue Dengue Dengue (…) on l’a surnommé “tropical futurism”. C’est une approche minimaliste de la musique péruvienne. (…) Au départ, notre musique est construite autour de la Cumbia, une musique psychédélique héritée des années 70, née dans la jungle péruvienne. Il s’agit d’un mélange de surf rock et de Cumbia colombienne. Désormais, nous explorons davantage des rythmes différents, venus de la musique afro-péruvienne, du folklore andin, et de tous un tas d’influences dans le monde. » 

 

Scènes en Caravanes | Karlos

DUO BERTOLINO – LE GAC

Pierre-Laurent Bertolino Vielle à roue
Gurvant Le Gac Flûte traversière

Ailleurs sur l’internet

L’intimité de ce duo (flûte et vielle électro-acoustique) s’est forgée au sein du groupe Dupain. Les musiciens ont construit leur musique de manière très libre, dans une profonde écoute mutuelle. Le son des instruments est travaillé dans les moindres textures pour donner une cohérence sans cesse renouvelée au dialogue. La musique, en apesanteur, permet un développement d’improvisations enivrantes. Le duo nous transporte, dans un univers onirique tout à fait passionnant…. douce transe !
 
ACHILLE ÉTAIT UNE FOIS

Achille Berthou One looser show

Ailleurs sur l’internet

 

Même s’il n’est pas encore tout à fait parvenu à choisir sa spécialité, Achille est fait pour la scène.
Il le sait. Il le sent. Parviendra t’il à en convaincre son public? Et plus difficile encore, sa mère ? Un court spectacle sur l’identité personnelle, l’ambition artistique et les affres de la création.Membre fondateur de l’honorable Université du Tout-Savoir, plasticien et poète, Achille Berthou s’expose personnellement dans ce spectacle pince sans rire où tout est à la fois vrai et faux…